Virginie, 30 ans, Victime d’embolie pulmonaire, Varnoline

A l'âge de 30 ans en 2011, mon gynécologue m'a prescrit en relais à un stérilet (après des régles hémorragiques durant plusieurs mois après la naissance de ma fille), la pilule VARNOLINE (pour 6 mois et sans prélèvement de sang), j'avais déjà pris différentes pillules avant d'avoir mes enfants mais mon taux de cholestérol augmenté.
Au bout de 6 mois, je suis allée chez mon médecin traitant pour faire renouveler mon ordonnance, je lui dis que je suis plutôt fatiguée, que j'ai de plus en plus de migraines et que" peut être" que je suis un peu essouflée. Celui-ci me prescrit une analyse de sang dont les D-Dimères(enfin !). Le laboratoire m'appelle, je dois me rendre aux urgences rapidement, on me dit que je risque une phlébite.
Arrivée aux urgences de l'Hôpital de XXX, personne ne semble vraiment prendre au sérieux ce résultat, je ne fume pas, je ne suis pas en surpoids, je travail, je suis en bonne santé…je suis jeune, je ne prend pas d'autres médicaments…je dis être un peu essouflée mais je ne suis pas sportive…
Je passe l'après midi aux urgences..on me fait des prises de sang…un éléctrocardiogramme…et on me laisse partir sans plus d'explications, que le fait que j'ai une assez grosse carence en fer et en magnésium (dû au stérilet). Le lendemain, je retourne chez mon médecin pour des explications…il n'est pas très satisfait des urgences, mais il me fait passer un doppler…rien…il finit par me faire passer une scintigraphie pulmonaire…Celle-ci confirmera une embolie pulmonaire bi-latérale. Je fus admise aux urgences de l'hôpital, puis aux soins intensifs durant quelques jours sans le droit de me lever. Des recherches ont été effectuées sur d'éventuels troubles de la coagulation qui furent toutes négatives, pas d'antécédents familiaux non plus. Après 6 mois d'anti AVK tout est rentré dans l'ordre, heureusement..j'ai eu de la chance…
Moi aussi, j'ai été trés troublée par le fait qu'aucun médecin, n'ai eu la franchise d'admettre vraiment la cause de la pilule dans cette embolie (et pourtant aucun me conseil de la reprendre un jour). Même le cardiologue n'a rien évoqué (a part le fait que je ne pratique pas de sport!!). Aujourd'hui, je reste convaincu que Varnoline était la cause de cette embolie.