Emilie, Victime d’une Phlébite, 21 ans, Méliane

J’ai également eu une phlébite haute et profonde dans la veine iliaque gauche à tout juste 21 ans sans facteur de risque trouvé si ce n’est la prise de la pilule Méliane depuis 4 ans… Celà faisait plus de 15 jours que je boitais, avais une douleur intense dans l’aine m’empêchant de dormir, ma jambe qui gonflait, mais les médecins n’ont pas du tout pensé une seconde à la phlébite (il faut le faire quand même avec ces symptômes!) et m’ont prescrit des anti-inflammatoires!!! J’ai échappé de peu à la catastrophe car si le caillot de sang s’était décroché, il était tellement gros qu’ils n’auraient rien pu faire (dixit les médecins)… Moi, ignorant totalement le risque thrombo-embolique des pilules oestro-progestatives et ne sachant même pas ce que c’était à l’époque, j’ai crû à une blague lorsque le médecin aux urgences m’a annoncé ce que j’avais et mon 1er soucis le soir aux urgences : « il ne faut pas que j’oublie de prendre ma pilule! »…