Emilie, Victime d’une Embolie Pulmonaire

Le 28 mars 2012 en rentrant d’un repas de famille nous allons promener notre chien quand au bout de 10 min je suis essoufflée et je sens mon cœur qui bat fort et vite. Deux minutes après je suis forcée de m’asseoir car je tourne et je sens que si je ne m’arrête pas je vais tomber.

Le lendemain je prend rendez vous avec mon médecin traitant car je sens qu’il y a un truc qui cloche : je me sens fatiguée, essoufflée. Mon médecin me donne un traitement pour me détendre après m’avoir auscultée car il me trouve un peu tendu et fatiguée. Une heure après être rentrée chez moi, alors que j’ étais en train de préparer le repas, j’ai l impression de manquer d’air et tout tourne autour de moi; je m’allonge par terre, attrape mon téléphone et appelle mon médecin traitant dans l’urgence car je ne savais pas quoi faire et là il me dit de me calmer de respirer calmement et qu’il va me faire une surveillance de tension sur plusieurs jours pour voir ce qui ne va pas ainsi qu’une prise de sang pour voir mes D-Dimeres.

Les D-Dimeres sont normaux, la tension est normale mais je fais un peu de tachycardie (100 à 130) et je suis toujours essoufflée.

Donc rendez-vous pris chez un cardiologue pour le 19 avril en attendant je prend mon mal en patience.
Lors de ce rendez vous le cardiologue émet deux diagnostic un dérèglement de la thyroïde ou alors une embolie pulmonaire ce qui lui parait peu probable étant donné que mes D-Dimeres sont normaux. Il prend tout de même rendez vous en urgence pour une scintigraphie qui est faite le même jour.

Et là le verdict tombe : projection embolique on me fait tout de suite une piqure d’anticoagulant
Puis 6 mois de traitement sous previscan.

J’ai arrêté le previscan au début du mois d’octobre. Depuis l’essoufflement est revenu ainsi que la tachycardie. J’ai refais une scintigraphie mais rien pas de trace d’embolie alors d’où viennent-ils ces symptômes?

Toujours est-il que j’ aurais toujours cette peur intérieure de refaire une embolie pulmonaire étant donné qu’aucune cause n’a été trouvée vu que je ne fume pas, je ne prend pas la pilule et il n’y a pas eu de phlébite…