Témoignage de Tatiana

En décembre 2008, j’ai commencé à ressentir une violente douleur sur le coté droit, une douleur que je peux même qualifier d’insoutenable, je prenais alors la pilule depuis deux mois et j’ai du être hospitalisée d’urgence car on m’avait diagnostiquée une embolie pulmonaire (on me l’a d’ailleurs diagnostiqué très tardivement, les médecins sont passés par divers diagnostiques comme les calculs rénaux ou encore une pneumonie, c’est seulement lorsque mon cœur s’est mit à battre anormalement vite et que faute de souffle je ne pouvais plus parler que les médecins ont compris que quelque chose n’était vraiment pas normal. Une échographie plus tard et me voilà transférée pour les soins intensifs). Les médecin ont alors annoncé à mes parents que j’avais très peu de chances de m’en sortir et leur ont demandé de choisir entre deux traitement, ils ont choisi le plus fort, qui pouvait me provoquer une crise cardiaque mais heureusement pour nous (et je mesure ma chance chaque jour un peu plus) je m’en suis sortie.

Le médecin m’a expliqué que j’avais une déficience génétique, la prothrombine, moins grave que le facteur V, qui faisait coaguler mon sang. La pilule a donc été la cause de cette embolie et je suis en colère contre les médecins qui ne font pas de test avant de donner ce médicament.

Aujourd’hui je suis guérie, je dois seulement faire des injections à chaque fois que je prends l’avion, je suis interdite de pilule évidemment.

Bien que cela fasse trois ans, j’ai du mal à me remettre de cet épisode de ma vie, voilà pourquoi lire les témoignages de femmes qui se sont retrouvées dans mon cas me soulage. Il est grand temps que les risques que contiennent les pilules soient révélés/

Je vous souhaite beaucoup de courage : )