Témoignage de Sandrine

bonjour… Cela faisait quelques temps que j’etais trés fatigué, je ne m’en inquietait pas plus que ça, je me leve tout les jours a 5h..j’ai eu un episode qui en y reflechissant maintenant, me fait penser que l’embolie commencait deja a s’installé depuis un petit moment..j’ai passé une nuit assise dans mon lit a ne pas pouvoir respirer a fond a cause de la forte douleur que cela me procurait dans le dos…le lendemain direction chez le medecin qui sans même m’avoir ossculter me dit que c’est une douleur intercostale, j’en ressort avec antidouleurs et pommade…nous sommes en juin 2010..la douleur passe mais je reste toujours fatigué…je commence a essouflé, mais j’habite au 4ieme sans assenceur normal pour moi d’être essouflé…avec etonnement je passe l’été emmitouflé dans de gros pull en plein soleil a car j’ai souvent froid( bizare pour moi car je ne crains pas du tout le froid!) et la vie continue….je lutte pour monter mes escaliers, je lutte pour me reveiller le matin, j’ai le teint blanc et toujours cette fatigue…a 40 ans je me dit que je vieillis mal finalement!!….4 mois se passe, a me trainer toujours autant puis un jour je prend mal au dos…direction medecin qui me dit(toujours sans osscultation) que j’ai une sciatique…8 jours d’arrêt..nous sommes le lundi 28 septembre et la tout s’accelère..mercredi douleur dans le mollet mais pas plus inquietante que ça, on aurait dis que j’avais une boule dans le mollet moi je mets ça sur le compte de la sciatique…jeudi…vendredi…samedi, je monte trois marches et j’essoufle…j’ai de petites douleurs dans la poitrine..on fait une ballade avec mon compagnon et j’essoufle beaucoup..je crois faire une crise d’angoisse..je rentre chez moi..me repose et passe le dimanche couché…le lundi je me reveille, prend mon petit dejeuner et au moment de me lever de la chaise….grosse douleurs dans la poitrine et je ne pouvais plus respirer…direction urgence…scanner…verdit… embolie pulmonaire billatérale sévère…je passe 4 jours au soin intensif ou le cardilogue que je vois me dit que j’ai eu bcp de chance…15 jours d’hospitalisation avec bas de contention et anticoagulant pour un an…j’ai fait tout les examens par la suite et je n’ai pas d’anomalies du sang …aujourd’hui je ne suis plus la même, je vis avec le souvenir de l’embolie, la moindre douleur m’y ramène, je revois mon compagnon paniqué, mon fils a qui je tenais la main lorsque je ne respirais plus…j’ai lutté pour eux, j’ai tenu le coup mais je ne suis plus la même!!…2 ans après je suis toujours angoissée, je dors tres mal et je ne sais plus respirer comme je dis souvent, j’ai peur en permanence…..j’evite d’en parler a mon entourage car pour eux tout va bien, j’en suis remise, ils ne comprenent pas!!…hé oui j’ai echappé a une embolie et je suis une femme de 40 ans avec 20 ans de pilule contraceptive et ex fumeuse!!!