Témoignage de Michel et Martine pour leur fille Jessica décédée à 24 ans

Le 19 Octobre 2011, notre Fille Jessica est décédée à l’âge de 24 ans, des suites d’une embolie pulmonaire massive. Elle ne fumait pas, ne buvait pas mais prenait la pilule Yaz…
Il n’y a pas eu de cas d’embolie pulmonaire dans notre famille.
C’est le gynécologue qui avait prescrit la pilule YAZ à notre Fille décédée, à sa sœur et à mon épouse sans faire aucuns bilans sanguin et aucuns contrôles par la suite. Pourtant quand on recherche des renseignements sur les causes d’embolies on voit que des symposiums avaient eu lieu sur les risques de ces pilules dites de troisième et quatrième génération, mais personne ne s’en est vraiment inquiété, pas les médecins et encore moins les laboratoires qui eux ne voient que les bénéfices dû aux ventes de ces pilules…. C’est consternant et il faut arriver aux urgences pour que l’on vous parle des caractéristiques néfastes de la pilule, mais là, malheureusement dans notre cas il était trop tard ! Trois arrêts cardiaques et embolie pulmonaire massive.
Aucun médecin et gynécologue n’ont dit à mes filles et à mon épouse que la pilule pouvait TUER. Aujourd’hui nos politiques, suite au dépôt de plaintes, parlent de ne plus rembourser les pilules de troisième génération ! (Pour information la pilule Yaz (quatrième génération) n’était pas remboursée et elle tue aussi) ou de limiter les prescriptions aux seuls spécialistes mais sans les obliger et leur demander de faire plus de contrôles, recherches et bilan sur les utilisatrices de ces pilules avant et pendant la prescription. De plus lors d’interviews, des professionnels de la santé, nous disent que ces pilules ne sont pas dangereuses ou dans de très rares cas ! ! Je pense, au vue des problèmes occasionnés par ces pilules, qu’il faudrait les interdire et non pas continuer à vendre ces bombes à retardement ; trop de vie sont gâchées et continuerons à être détruites.