Témoignage de Linette

Témoignage de Linette

Bonjour, voici mon histoire. A l’âge de 27 ans alors que je prenais la pilule Jasmine depuis 5 mois, j’ai été victime d’une embolie pulmonaire. Hospitalisée en raison d’une douleur violente au niveau du flanc droit, il m’a fallu patienter une dizaine de jours avant que le diagnostic ne tombe. J’étais jeune, mince, sportive. Je ne fumais pas. Je n’avais aucun antécédent familial. Les bilans de thrombophilie effectués à la fois sur moi et sur chacun des membres de ma famille n’ont révélé aucune anomalie relative à la coagulation du sang contrairement à Théodora. En outre, tous les examens médicaux réalisés ont confirmé l’absence de prédispositions à ce genre d’accident sanitaire.
Dans ce contexte, depuis ma sortie du CHU, je suis régulièrement les publications des études scientifiques et pharmacologiques menées à propos de la pilule de 3° génération Jasmine. Les derniers rapports (FDA, BMJ) sont préoccupants puisqu’ils mettent en exergue un risque d’accident sanitaire accru avec ce type de contraceptif.  Les pilules Yaz et Yasmin tripleraient et doubleraient respectivement le danger de caillots de sang graves comparativement à la génération précédente de contraceptifs oraux. A ce titre, la FDA indique sur son site que ces dernières conclusions seront soumises à un comité d’experts le 8 décembre prochain.
Sur son site internet officiel, le laboratoire pharmaceutique Bayer indique que Yaz est lié « à un accroissement du risque de plusieurs effets secondaires graves dont des caillots de sang, des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques ».
Mon souhait est aujourd’hui de mettre en garde les médecins et patientes des éventuelles dangers – parfois dramatiques ou fatals – des pilules contraceptives, prescrites, à mon sens, trop facilement.
Un lobby existe. Des intérêts financiers importants sont en jeu. Restons vigilantes.