Témoignage de Laetitia

Fin janvier 2010 je suis essoufflée et très fatiguée mais je mets ça sur le compte de l’angoisse et de l’anxiété ! puis le 1 février je vais travailler tant bien que mal tellement ma respiration est difficile .A 14 h00 mon mari infirmier libéral(ancien infirmier de réa cardiaque)  me trouve très mauvaise mine et beaucoup trop essoufflée, me fait de son propre chef une prise de sang pour tester mes d dimères .Le résultat tombe à 17h00 ,mes d dimères sont très élevés , ma belle famille prend en charge mes 2 garçons âgés de 9ans et 5ans.Je suis transportée aux urgences où tout le monde prend mon cas très au sérieux .Les examens se succèdent très très vite j’ai tout de suite senti l’urgence!!le diagnostic tombe embolie pulmonaire bilatérale avec 1 phlébite dans chaque jambe qui sont passées totalement inaperçues ….et mon coeur droit qui a beaucoup souffert.Je n’avais plus que 40 pour cent de capacité respiratoire et une douleur dans la poitrine insupportable .J’ai été hospitalisée 8 jours en réa cardiaque et sous previscan 6 mois avec les joies des tests 2 fois par semaines! La première question de mon cardiologue fut si j’étais sous pilule et oui j’y étais depuis 12 ans avec des arrêts pour concevoir mes 2 enfants .Cette pilule c’est diane 35 qui m’avait été prescrite pour des petits problèmes de peau et qui aux dires de mon cardiologue et de ma phlébologue a failli me couter la vie !Je n’ai absolument plus le droit de prendre aucun contraceptif à base d’hormones .Mon mari et moi avons insisté lourdement pour que je sois testée sur le facteur V et je suis négative, aucun problème de caogulation .Et le pire dans tout ça se sont les dires du médecin  qui m’a testée et oui pour lui ce n’est pas la pilule la cause de cet accident je peux même reprendre la pilule si je le souhaite!! »c’est la faute à pas de chance » car pour lui si c’était le contraceptif responsable, ce problème se serait produit dans les 6 mois après la première prise hors quand je lis tout vos témoignages je me rends bien compte que ce genre d’accident arrivent à plus ou moins grande échéance!Quand cet accident est arrivé j’avais 34 ans je n’avais jamais fumé je faisais du sport mangeais sainement bref tout ce qu’il faut pour se maintenir en bonne santé! Après ce fut très compliqué j’ai perdu confiance dans mon corps et pendant des mois le matin je me réveillais en me demandant si je n’allais pas mourir en posant mes pieds au sol ,je suis toujours essoufflée quand je parle en faisant un effort alors que j’ai repris le sport depuis septembre 2011! Et aujourd’hui si je suis en vie c’est grâce à mon mari et surtout à sa réactivité, sans lui mes deux adorables petits hommes seraient orphelins de leur maman qui faisait tout pour ce maintenir en forme et lui veuf!
Merci d’avoir crée un endroit où l’on peut lire des témoignages qui réconfortent et pouvoir témoigner .