Témoignage de Julie

Bonsoir, je m’appelle Julie et j’ai 20 ans.

J’ai été victime il y’a 5 ans d’une thrombose veineuse profonde suivi d’une embolie pulmonaire.
En effet, je me suis faite prescrire la pilule JASMINELLE par mon médecin généraliste (celle-ci étant choisi car je cite « le labo m’a envoyé des échantillons gratuits »). Trois mois plus tard après avoir pris 10kilos, et souffrant d’essoufflements m’obligeant à me reposer plusieurs minutes pour reprendre mon souffle après avoir marché d’une pièce à l’autre, je décide de prendre rendez-vous avec une gynécologue qui me dit qu’il faut seulement que « j’arrête de grignoter et que j’arrête le pain, et tout reviendra normal ».
Quelques semaines plus tard, prise de violente douleur dans la jambe droite, je consulte mon médecin généraliste qui pense à un déboîtement de la hanche et m’envoi donc passer des radio le lendemain. Ils découvrent alors des caillots à l’entrée de la veine iliaque, ils me renvoient donc voir mon médecin généraliste, qui appelle l’hôpital afin d’avoir une hospitalisation d’urgence, qui ne sera faite que 24h plus tard par manque de place (sans aucun traitement en attendant, à part rester couché tranquillement chez moi). Une semaine d’hospitalisation plus tard, ils me font passer de nouveaux examens qui ont révélé une embolie pulmonaire. Puis je suis resté une semaine de plus alité car le caillot était flottant, il ne fallait que je fournisse aucun effort (tandis que lors de la première semaine, les médecins m’encourageait à marcher le plus possible ..).
A posteriori, des examens plus poussé ont révélé que j’avais une mutation du facteur V de Leiden.
Je souffre actuellement des séquelles post-phlébitique (jambes lourdes et douloureuse, oedèmes …)

J’ai eu beaucoup de chance dans mon malheur, j’apporte donc tout mon soutien aux proches des victimes, ainsi qu’aux personnes qui souffrent de séquelles beaucoup plus importantes.