Témoignage de Christelle

J'ai 40 ans. Mon gynécologue m'a prescrit DIANE 35 en première pilule il y a plus de 20 ans. J'ai 3 enfants, agés de 14,12 et 8 ans.Un matin de décembre dernier, j'ai ressenti une douleur dans les côtes.Le diagnostic n'a pas é immédiat, les douleurs étaient de plus en plus intenses et la respiration de plus en plus difficile. Le 25 decembre, les medecins des Urgences me disent qu'il s'agit d'une pneumopathie ; je rentre à la maison avec des antibiotiques. Mon état s'aggrave de jour en jour. Le 31 décembre, je suis admise en soins intensifs pour une embolie pulmonaire bilatérale avec infarctus du poumon droit surinfecté. J'y suis  restée 5 jours avec injection journalière de morphine tellement la douleur était insupportable.Puis, une semaine en cardiologie. La Diane est directement incriminée à l'hopital, mais en ville, les différents médecins essayent de calmer le jeu en me disant que je devais avoir des predispositions, que la DIANE n'est pas une pilule, j'en passe et des meilleures !!!  Je ne fume pas, j'ai une alimentation très équilibrée, je ne bois pas, je fais du sport comme tous les membres de ma famille … je vais les faire les tests génétiques … Je veux savoir ! Maintenant, j'ai peur.