Bénédicte, Victime d’une Embolie Pulmonaire, 19 ans, Pilule 3G

Témoignage:
Bonjour, Bénédicte, 19 ans, aussi victime d’une pilule 3iè génération. Le 07 janvier 2012 j’ai eu une grave embolie pulmonaire bilatérale. Je pensais que j’avais un gros rhume, ce que expliquait pourquoi je respirais par la bouche lorsque je marchais plus de 100 mètres d’affilé. De même que je pensais que j’étais fatiguée parce que tout simplement les fêtes de fin d’année ne reposent pas vraiment et qu’étant en classe prépa, c’est normal d’être fatiguée. Mais le 07/01/2012, en devoir d’anglais, j’ai bien failli faire un malaise (vertige, sang dans la bouche, mal de tête, oreilles qui bourdonnent), je ne sais comment ni par quelle force j’ai résisté le long des quatre heures. Puis tout s’est enchainé : train (parce que j’habite loin de mon école, docteur généraliste, puis clinique, puis hôpital) le soir à 20h je me suis retrouvée alitée stricte à l’hôpital. Bilan : sévère embolie pulmonaire qui m’aurai tué si je n’avais pas été prise en main par l’hôpital; mon coeur a été très affaibli. J’ai eu 48h critique, qui selon les médecins étaient entre vie et mort. Oui la pilule est en cause que je ne la prenais que depuis deux mois. Je souhaite témoigner car ceci me tiens réellement à coeur. Ça à changer ma vie, bien sûr pas au point de certaines homologues qui elles ont des séquelles à vie. En effet, par chance, l’unique séquelle (si on peut l’appeler ainsi) est d’être sous traitement anticoagulant et d’avoir des prise de sang régulière. Je souhaite que ces pilules 3iè et 4iè génération soit supprimées, retirées du marché. Elles sont tellement dangereuses… !