Béatrice, Victime d’une Embolie Pulmonaire, Patch contraceptif Evra

Bonjour,

Suite à l’article passé sur « AUjourd’hui en France », j’ai souhaité visité votre site pour me rendre compte qu’en fait un bon nombre de femmes ont eu le même soucis que moi.

Au mois d’Octobre 2010, 33 ans, J’étais fatigué, toussait énormenent. J’ai mis cela sur la cadence de mon travail. Voyant que ma toux ne s’arrangeait pas et que depuis une semaine une douleur me prenait tous les matins en me levant dans les 2 mollets, j’ai pris rendez vous dès le lendemain chez mon médecin traitant. A cette période là, j’étais sous patch contraceptif « EVRA » et je ne fumait pas.

Arrivé chez mon médecin, il m’a ausculté et m’a trouvé encombré mais rien de bien grave sauf quand je lui ai fait part de mon mal derrière les mollets. Là, directement, il m’a envoyé faire une scintigraphie des poumons et une prise de sang pour savoir le taux des Dimères. Bien sur scintigraphie positive et taux de dimères super élevé.

Donc, traitement anti-coagulant (previscan) pendant six mois, prise de sang, rendez vous en medecine interne pour savoir le pourquoi du comment, si cela aurait pu être génétique, et rien de plus.

Par contre, arrêt immédiat de la contraception.

En ce moment, je suis sous cerazette. J’ai encore du mal à retrouver un souffle normal depuis ce temps et je suis pas mal fatiguée.

Les divers témoignages présents sur ce site, m’ont vraiment ouvert les yeux.

En espérant que l’on trouve une solution avant que d’autres femmes, décèdent malheureusement de cette chose là.