Aurore, Victime d’une phlébite, daily Gé

Bonjour, voilà 5 année que je prenais la pilule daily Gé prescrite par mon médecin traitant. Celui-ci a fait le choix de me prescrire une pilule permettant de lutter contre l'acné, je n'en avait pas mais ma soeur jumelle si, alors c'était plus simple de prescrire la même au deux!
Puis en octobre 2009, un lundi, je me lève un matin avec une douleur très vive dans le mollet gauche. Je ne peux plus marcher, la douleur est trop intense, je me vois contrainte de descendre mes marches sur les fesses!
J'appelle mon médecin traitant, insiste pour avoir un rendez-vous rapidement, il n'est disponible que le lendemain.
Je suis danseuse et un gros spectacle avait lieux jeudi de cette même semaine, je décide donc de consulter un généraliste spécialisé en médecine du sport sur les conseil d'une amie.
Je vais donc chez ce médecin le jour même, nous sommes toujours lundi.
Il m'ausculte, j'ai toujours mal à la jambe, je dois marcher avec une béquille, c'st vous dire.
Il me prescrit un crème,des anti-inflammatoires, ainsi qu'un radio du genou car il sait que ma représentation de danse me tient à coeur .
Le lendemain la douleur est encore plus intense, elle est remontée dans la cuisse et reste présente dans le mollet. Je fais la radio mercredi, rien dans le genou. Je retourne consulter le médecin, lui signale que la radio n'a rien donné, et que je m'inquiète car la douleur est de plus en plus vive et est remonté dans la cuisse. Il me dit d'arrêter tout de suis les anti-inflammatoires, il commence a lors a émettre l'hypothèse d'une phlébite car il a lui même eu un cas jeune et n'écarte donc pas cette possibilité.
Je vais consulter un phlébologue en urgence le lendemain, celle-ci avait hésité à me faire revenir plus tard car je n'avais pas pris de rendez-vous, mon médecin traitant m'avait dit qu'il était impératif que je la consulte et qu'elle comprendrais l'urgence!
Je suis finalement admise en consultation à 20h30, j'ai une phlébite: les caillot de sang sont dans les veines jumelles du mollet gauche, la veine du creux poplité du genou, et l'artère fémorale  de la cuisse. Je ne suis pas passé loin de la catastrophe.
Je suis hospitalisée sur le champ, je passe 3 jour à l'hôpital, j'ai un traitement anti-coagulant jusqu'en février.
En cause: la pilule et la cigarette.
Concernant la pilule on m'avait plusieurs fois dit qu'elle était très forte et qu'il était curieux que mon médecin traitant me l'ait prescrite sachant que je fumais.
Aujourd'hui je n'ai plus droit aux hormones, je suis en couple et j'ai donc fait le choix de mettre un stérilet en cuivre.
La même année une amie a également fait une phlébite: la cause, sa pilule!