Aurélie, Victime d’une Embolie Pulmonaire, 18 ans, Minerva

Bonjour, j’ai 25 ans et j’ai é moi aussi victime de la pilule Diane 35 (de son générique Minerva plus exactement, prescrite par mon médecin traitant).
A l’âge de 18 ans, en 2006, il m’a é diagnostiquée une thrombose veineuse profonde avec une embolie pulmonaire. J’en étais à ma 3e plaquette, qui m’a é prescrite à la base comme antiacnéique. Cela faisait plusieurs nuits que je me réveillais avec une douleur intense au niveau de la cage thoracique et une gêne pour respirer. Mon médecin traitant de l’époque considérait que ce n’était rien de grave, seulement des douleurs musculaires. J’ai commencé à avoir des douleurs dans la jambe gauche, jusqu’au jour où je m’aperçus que ma jambe était gonflée et toute violette. Direction les urgences. Hospitalisation pendant 1 mois, juste avant mon bac. J’ai é mis sous anti-coagulant (Préviscan) pendant 1 an et demi, avec des prises de sang régulières. Aujourd’hui, j’utilise la pilule micro-progestative Cérazette que m’a conseillée ma gynécologue. Je reste tout de même inquiète, et compte aller voir un autre gynécologue afin d’avoir un autre avis. J’ai un métier où je reste assise et piétine beaucoup, et je dois porter des bas de contention, ce qui n’est pas agréable tous les jours, notamment les journées de grosses chaleurs en é.
Je suis soulagée de voir que le sujet commence à faire polémique dans les médias. Il faut savoir que la pilule Diane 35 est depuis longtemps retirée du marché dans certains pays.