Anne, Victime d’une Embolie Pulmonaire, 45 ans, Mélodia

Bonjour, suite à une douleur style coup de couteau dans la poitrine, je me suis retrouvée le 06/10/11 aux urgences de l’hopital. A part constater dans un 1er temps une souffrance cardiaque, la 2ème prise de sang étant normal et les examens complémentaires aussi, on m’a laissé repartir. Je suis restee 1 mois très très essouflée. Le cardiologue m’a fait faire un test d’effort que je n’ai pas réussi vu mon état. J’ai enfin vu un pneumologue qui m’a fait faire une scintigraphie le 08/11/11 qui a confirmé des micro emboles sur les 2 lobes des poumons. Au vu des résultats, le pneumologue a averti le cardiologue qui n’y croyait pas. Il a fallu la preuve par un angioscan qui a confirmé l’embolie pulmonaire. Je remercie beaucoup la perspicacité du pneumologue.
A ce jour, après avoir débuté un traitement au Préviscan, je suis sous Coumadine et je fais de la kiné respiratoire qui me soulage beaucoup. Malgrès tout, je reste très angoissée et un rien m’opresse et me fatigue.Je me rends compte de la chance que j’ai pu avoir…. Rien ne me prédisposait à avoir une embolie. J’ai 47 ans, sans surpoids, sans problème de cholesterol, sans diabète et je n’ai jamais fumé. L’unique facteur de risque pour les medecins est la prise de la pilule Mélodia depuis plusieurs années.