Elodie, Victime d’une Phlébite, 18 ans,

Je m’appelle Elodie, j’ai 20 ans, mon accident eu lieu dans l’année de mes 18 ans.
Samedi 22 octobre 2011, jour de la saint Elodie, tout allait bien. Je partais pour une foire, dans la journée ma jambe gauche gonfla et se teinta légèrement violet, je ne m’inquiétais pas pensent que j’avais peut être un peut forcer. Je rentrais à la maison et en parlais à ma maman, elle m’ordonna de m’allonger et chercha mon pouls au niveau de ma cheville, ne le trouvant pas elle appela le médecin de garde, il me reçu dans le quart d’heure qui suivit, je lui expliquais mes symptôme, il me répondit qu’il ne savais pas ce que sa pouvait être, et m’envoya aux urgences ( par mes propres moyens ). Arriver aux urgences, je ré-expliquait mes symptômes, on me mit de suite sur un brancard, on me déshabilla, on me pose une perfusion, on m’envoya en radiologie. Les radios ne montrait rien, on me fit alors un IRM et des prises de sangs, celles-ci montrèrent une phlébite ( qui s’étendait du mollet, jusqu’au nombril ) et une embolie pulmonaire ( Que de bonne nouvelle … c’est de l’ironie bien sur …). On m’installa dans une chambre, avec de grosse bande aux jambe et sous AVK. Une douleur atroce au niveau des poumons s’installa progressivement. Je fut hospitalisé 10 jours. Au bout de 8 mois sous AVK, on me dit que mon caillot n’était pas dissous mais que je ne pouvais plus prendre le traitement (risque de problème mentaux). Je décidais de prendre un autre avis, le Dr m’annonça alors que j’avais 2 veines, ce qui fait que je n’avais pas eu mal avant car la première veine se bouchant progressivement, l’autre continuait à fonctionner. Ce qui fait que mon cas fut assez surprenant. Je recommençais les examens, je n’ais pas repris le traitement pour la même cause ( risque de problème mentaux ) et ma jambe et toujours partiellement boucher, je devrai surement porter des bas de contention toutes ma vie ! Je garde un contact régulier avec mon angiologue pour le moment. Je n’ai pas porter plainte mais j’y songe…