Anonyme, Victime de graves effets secondaires, Méliane

Il y a 3 mois (Novembre 2012) : je suis prise de vomissements intenses et rapprochés et d’une énorme migraine alors que je n’en ai jamais eu. Je n’ai pas non plus de problèmes d’AVC ou d’embolie dans ma famille. Je ne fume pas, ne bois pas d’alcool (pas une goutte!), fais du sport en salle toutes les semaines et suis en bonne santé. J’essaie alors de chercher la cause de cette migraine sur internet et je me rends compte que je n’arrive pas à lire : je ne reconnais plus les lettres, les mots ne veulent plus rien dire. Les personnes avec moi ne comprennent pas ce que je dis.
Je pars aux urgences… Les résultats sanguins et du scanner ne montrent rien. Je suis très mal prise en charge. On me dit que ça ne peut pas être la pilule. Je continue donc de la prendre…
3 jours après j’appelle ma gynéco : elle me dit d’arrêter vite la pilule et me donne un rdv rapidement. En plus de cet épisode « migraineux » (AVC? Autre? Pas de réponse des urgences!!!) j’ai des kystes qui se forment sur les ovaires. Dûs également à la pillule.

Les 6 mois précédents :
-je prenais méliane depuis 5 mois et demi : mes tests sanquins étaient très mauvais, je demande à changer.
– je passe à Trinordiol : nausées tous les soirs et je demande à changer de nouveau.
– enfin, je prends Cérazette : le lendemain je suis aux urgences.