Sylvie, Victime d’embolie pulmonaire, Diane 35

Sous diane 35 depuis plusieurs mois,un matin de décembre 2004, je me suis levée pour aller à mon travail, et j'ai fait un malaise. Le matin même j'ai consulté un  médecin , en lui disant que cela faisait 3 semaines que je souffrais énormément de mon mollet gauche. Celle ci dans le doute à réussi à me décrocher un rendez-vous chez le phlébologue dans la journée, ce qui m'a sauvé la vie, car je faisais une thrombose veineuse profonde et il restait un caillot de sang qui m'aurait été fatal, au final il a appelé l'ambulance qui m'a emmené aux soins intensifs pendant 10 jours. Le scanner à révélé une embolie pulmonaire bilatérale, d'après les médecin j'ai vu la mort de très près.