Stéphanie, 26 ans, Victime d’embolie pulmonaire, Pilule 3G

Pendant 10 ans environ, j'ai pris une pilule de 3ème génération, sans effet secondaire notable (de 15 ans à 26 ans)
Suite à une fracture de la cheville en décembre 2010, j'ai été platrée.
Le chirurgien m'a percrit des injections quotidiennes d'anticoagulants.
En revanche, il ne m'a pas questionné sur ma contraception et sur les risques à avoir un platre tout en prenant la pilule…
Le 13 janvier 2011, toujours platrée et sous anticoagulants, j'ai commencé à ressentir des difficultés pour respirer et une douleur dans la poitrine, diffilement identifiable et descriptible. Cette douleur s'est amplifiée d'heures en heures. J'ai tout de même été travailler le lendemain mais la douleur devenait vraiement de plus en plus forte, rendant très pénible les déplacements avec les béquilles. Rentrée chez moi le soir, j'ai pris un bain pour essayer de me détendre.
C'est alors que j'ai toussé, et en regardant dans ma main, j'ai vu du sang.
Mon mari m'a immédiatement conduite aux urgences, les médecins ont diagnostiqué une embolie pulmonaire et m'ont mise sous perfusion d'anticoagulants. Le scanner effectué le lendemain a confirmé ce diagnostic: présence de caillots dans les 2 poumons.
La première question que les médecins m'ont posée en arrivant aux urgence était : "avez-vous effectué correctement vos injections d'anticoagulants?". Mise à part un oubli la veille (car j'avais déjà mal et pas forcément envie de me piquer le ventre à ce moment là), j'avais respecté le traitement. La seconde question a été la suivante: "prenez-vous la pilule?".
Et oui, j'avais continué à prendre ma pilule de 3ème génération tout en étant platrée.
Je n'ai pas réalisé sur le moment la gravité de ce qui m'était arrivé et, d'un tempérament plutôt fonceur et optimiste, je suis vite passé à autre chose. Puis, en discutant autour de moi, et suite aux nombreux débats ou émissions que nous avons pu voir à la télé, j'ai commencé à réaliser qu'à 26 ans, maman d'un petit garçon d'un an à peine, j'aurais pu mourir de cette embolie pulmonaire.