Sophie, 32 ans, Victime d’embolie pulmonaire, Diane 35

A 32 ans, en octobre 2012, mon gynécologue m'a prescrit Diane 35 en raison d'une forte poussée d'acné qui s'installait depuis 2 mois.

N'ayant pas arrêté de fumer, le cocktail Diane 35/Tabac a été fatal courant janvier 2013 avec une embolie pulmonaire survenue brutalement pendant la nuit avec une forte douleur transperçant poitrine et dos. Heureusement, ma mère m'a emmené aux urgences et le scanner a révélé un grosse embolie pulmonaire. Autant vous dire que c'est extrêmement douloureux et vous prive de votre capacité à respirer. J'ai été hospitalisé en soins intensifs cardiaques et je prends, pour 6 mois, un anti-coagulant.