Solène, 19 ans, Victime d’un accident ischémique transitoire, Diane 35

Bonjour,
J’ai fait une ischémie cérébrale transitoire  en 2011, j’avais donc 19 ans.
Je prenais la Diane 35 depuis 3 ans, puis un « beau » jour, j’ai eu des difficultés motrices, je n’arrivais plus à « viser » le robinet que je voulais fermer, mon bras droit s’est engourdi, ma main, puis se fût le visage (uniquement du côté droit), le menton, le cou, bref la partie supérieure du corps. Le SAMU est venu très vite, je n’avais d’ailleurs plus de signes quand ils sont arrivés. Ils m’ont fait faire un électrocardiogramme et ensuite un I.R.M : il n’y avait aucune trace de lésions. Le médecin est tout de même venu me voir à la fin en me disant qu’il n’était pas sûr que ce soit dû à la pilule. Comme une abrutie j’ai continué à la prendre et j’en ai essayé plusieurs autres d’ailleurs, et puis mes médecins ne se sont pas inquiété, malgré ma mise en garde systématique.
Aujourd’hui j’ai souvent des maux de tête foudroyants (rares), une difficulté à descendre les escaliers en colimaçons (troubles de motricité), et souvent une fatigue inexpliquée, une dépression apparente…
Tout ce que je sais c’est que je ne prendrais plus jamais de pilule, je n’ai pas fait d’AVC mais les séquelles de mon ICT sont belles et bien là…
Difficile à mon âge de savoir s’il faut mettre les symptômes sur une dépression / burn-out ou des conséquences de cet ICT…