Ophélie, 20 ans, Victime d’embolie pulmonaire, Diane 35

Bonjour, suite à la prise de la pilule Diane 35 associée à Androcur pendant 3 mois on m'a diagnostiqué avec beaucoup de chance par une radiologue très consciencieuse, une embolie pulmonaire (fin juillet 2010 à l'âge de 20 ans). Mon état était tel que j'ai été transférée d'urgence en hélicoptère dans l'unité de soins intensifs de cardiologie la plus proche où j'ai passé plusieurs jours. Durant mon hospitalisation des tests génétiques ont été faits et l'on m'a découvert une anomalie au niveau du facteur V de Leiden qui entraîne pour moi l'interdiction de la prise de tout traitement hormonal. Cette embolie importante car le scanner a montré la présence de 3 caillots est responsable d'une perte de 25% de ma capacité respiratoire, ce qui entraîne des difficultés au quotidien.