Mélanie, 37 ans, Victime d’une embolie pulmonaire, Trinordiol

03/01/2018 5h07:
réveil brutal très douloureux sous le sein gauche, mes côtes ont pris un coup de poignard!
Mauvaise posture en dormant ? Muscle froissés ? Douleurs intercostales?
8h35 je pars au bureau le souffle coupé à chaque trop grande inspiration … un ketoprofene m’aidera peut être à passer la matinée au travail.
La journée passe, j’enchaîne les dolipranes, massage aux huiles essentielles, decontractyl … les douleurs sont de plus en plus intenses et elles irradient dans l’épaule me coupent le souffle, me font hurler d’un coup ….
J’appelle une amie car je ne veux pas déranger les pompiers c’est rien juste une douleur musculaire un nerf coincé une merdouille du genre …
Elle appelle le samu sur le chemin qui me rappelle et m’envoie les pompiers
Le trajet m’a paru interminable, je veux respirer, je veux trouver une position confortable, je me contorsionne en m’agrippant au matériel médical, je hurle , la fièvre est de la partie … la fièvre mais pourquoi j’aurai de la fièvre si c’est musculaire ? Je veux de l’air je veux pouvoir respirer …
personne n’arrive à poser un diagnostic, tout est envisageable tout reste à faire.
Radio, prise de sang, foire aux questions entre gaz hilarant jusqu’à la morphine … je suis en transe dans le bloc de consult’
La radio montre que la plèvre est touchée et que quand elle est touchée c’est chaque inspiration comparable à un coup de poignard … que le liquide est peut être infectieux … pneumonie… pneumopathie… mais pourquoi? Comment?
Est ce qu’on vous laisse rentrer chez vous ou on vous garde sous la main pour avoir la morphine à portée en cas de grosse douleur?
2h du matin ils décident de me garder pour voir un pneumologue le lendemain matin.
J’ai attendu jusqu’à vendredi 14h pour enfin passer un scanner… : embolies pulmonaires bilatérales… vos 2 poumons sont touchés par plusieurs caillots … heureusement que vous êtes venus aux urgences vous n’auriez pas passé la nuit …
Fini la cigarette
Fini la pillule
Merci aux pompiers
Merci à Mon amie d’avoir réagi et agit aussi rapidement
Il s’en est fallut de peu mais je suis là
On croit toujours que ça ne peut arriver qu’aux autres … je n’ai que 37 ans … je fumais beaucoup oui mais j’ai la même pilule depuis 20 ans TRINORDIOL bref on se cherche des excuses pour pas ouvrir les yeux pour pas accepter pour pas … réaliser qu’il s’en est fallut de peu et que c’est pas que dans grey’s Anatomy
Ce 3 janvier un ange 👼 était là