Marie Dolorès

Je suis bouleversée par tant de souffrance. Je suis horrifiée de voir combien nous sommes nombreuses à avoir été victimes ou "cobayes" de ces pilules. Et par dessus tout je suis scandalisée de constater à quel point nous avons été ignorées. Comment à l'heure ou tout est sujet à statistique, pas un laboratoire, pas un médecin, n'a eu l'idée de se pencher sur les cas, aussi nombreux, de toutes ces femmes admisent aux urgences des hôpitaux de la France entière, avec les mêmes maux ???
Maintenant que nous savons que nous ne sommes pas seule, nous devons serrer les rangs et avancer d'un seul bloc derrière l'AVEP pour que ce jeu de massacre cesse et qu'il n'y ait plus une seule victime de pilule contraceptive ou autre… Courage à toute…