Laure-Anne, Victime d’une Thrombophlébite cérébrale (AVC), 18ans, Daily Gé

Comme n’importe quel femme, prise au hasard, j’ai commencé à prendre la pilule contraceptive de deuxième génération Daily Gé (soit disant « sûre »), il y a 2 ans.

Cette pilule m’a créer un caillot de sang dans le cerveau, empêchant l’oxygénation de celui-ci. Maux de têtes violent, vomissements, état comateux, décharge du côté droit au moindre mouvement.. Après un scanner, le verdict tombe. Je fais une trombophlébite cérébrale. Cette forme rare d’AVC a eu lieu à cause de ma contraception, et ça n’a l’air de choquer personne.

Je témoigne aujourd’hui car je ressentais le besoin d’exprimer cette haine et ce dégoût de la société dans laquelle on vit. Personne ne m’a jamais parlé de tel risque. Personne ne m’a dit mot pour mot que ma pilule pouvait me causer cela.

La contraception oral est devenue un véritable marché où trop de prévention entraînerait une baisse des ventes. On nous prescrit une pilule, qu’on prends comme un bonbon. Sans se rendre compte qu’il s’agit d’un médicament.

Je ne remets pas en cause les personnes qui se sont battus pour qu’on ai le droit à une contraception. Je remets en cause le droit à l’information complète et détaillée.

On ne devrait pas devoir repasser derrière les médecins, qui sont nos principales références médicales ; pourtant on arrive à reprocher aux personnes ayant fait un AVC à cause de contraceptif oral de ne pas avoir lu la notice de celui-ci.

Mais dans cet histoire j’ai eu de la chance, celle d’être encore en vie pour témoigner. Aujourd’hui je ne garde que très peu de séquelles de mon « accident » et suis un traitement.

Merci à tous ceux qui ont été présent à mes côtés, et qui ont eu le courage de lire ce que j’ai écris.

Et une pensée aux personnes décédés et victimes de thrombose.

Je m’appelle Laure-Anne, j’ai 18ans, et j’ai fais cet accident sous Daily Gé.