Laeticia, 28 ans, Victime de phlébite et embolie pulmonaire, Carlin

J'ai 28 ans, comme contraception j'avais une pilule 2ème génération (Adepal) jusqu'en Novembre 2012 puis j'ai changé à cause des migraines qu'elle me causait. Depuis, je prenais une pilule 3ème génération (Carlin, ou son générique Efezial).
Pour moi, il s'agissait d'une pilule moins dangereuse car mon gynécologue m'a dit qu'elle était moins forte, sans explications complémentaires.
C'est en Janvier 2013 que j'en ai subit les conséquences… Je toussais et j'avais mal à la cuisse, on m'a diagnostiqué une bronchite et une cruralgie (sciatique du devant), puis au bout de quelques jours de traitement, la douleur s'est étendue à toute la jambe (de l'aisne jusqu'à la cheville). J'ai fait un Doppler en urgence. Il s'est avéré que j'avais une phlébite qui s'étendait du ventre jusqu'à la cheville.
J'ai été emmenée aux urgences en ambulance car on suspectait une embolie pulmonaire, complication de la phlébite.
Après avoir fait un angio scann, l'embolie pulmonaire a été confirmé, donc plus le droit de poser le pied par terre (cela aurait pu aggraver mon état).
J'ai passé la nuit aux urgences, puis on m'a transféré dans un autre hôpital le lendemain pour désobstruer ma veine (techniques miraculeuse, soit dit en passant, car ils m'ont enlevé tous les caillots). Après 2 nouvelles nuits à l’hôpital j'ai pu rentrer chez moi.
Depuis je suis sous traitement anticoagulant et doit porter des bas de contention.
Cela fait maintenant 2 mois et le moral commence à aller mieux, cependant je subit encore les conséquences de cette pilule car à ce jour j'ai besoin d'une assurance de prêt immobilier et les premières réponses sont négatives, même si je n'ai pas de séquelles!!!
Je trouverai certainement un assureur mais à quel prix ? et avec des exclusions ? Comme quoi une simple pilule peut bien nous gâcher la vie…que se soit au niveau de la santé, mais également pour nos projets !!!