Karine, 43 ans, Victime d’embolie pulmonaire, Mélodia

J'ai 43 ans et j'ai été victime le 17 décembre 2012 d'une thrombose veineuse avec embolie pulmonaire bi-latérale.
J'avais une douleur constante au mollet droit, depuis trois jours, douleur très supportable, comme si j'avais eu une crampe la nuit au mollet. J'étais également très essoufflée. j'avais envoyé un SMS à un membre de ma famille qui est médecin , le mollet n'étant ni chaud, ni rouge, ni gonflé, il me dit simplement de faire un Doppler de contrôle rapidement (je n'avais pas parlé de l’essoufflement!).
Deux jours après, je passe par le CHR récupérer un médicament en pharmacie d’hôpital, ce médicament n'étant plus approvisionné en officine de ville..je ne sais pas pourquoi, mais je me suis sentie poussée vers les urgences (et je suis tout sauf inquiète pour ma santé!). Je passe les détails, je suis tombée sur un interne extra qui malgré mon mollet asymptomatique et mon côté "tout va bien docteur, excusez moi de vous déranger", me soumet à un interrogatoire poussé et du fait de cet essoufflement me fait passer doopler qui s'avère positif, caillot sur sur le mollet, prise de sang et scanner relèvent que j'étais en train de faire une embolie pulmonaire bilatérale, heureusement pour moi pas massive, puisque seul un partie du caillot s'était éclaté..bref j'ai eu beaucoup de chance.
J'ai eu le droit à une semaine d'hospitalisation, previscan pendant 6 mois, collants de contention, et batterie  d'examens fait ou à venir.
Les causes méchantes sont exclues (cancers), les causes génétiques seront cherchées après l'arrêt du previscan, on m'envoie faire des tas d'examens encore pour une recherche immunitaire (j'ai un problème de thyroide- basedow cela pourrait être lié).
J'ai mis plus de 2 mois à récupérer de la fatigue alors que je suis plutôt hyperactive et je me trouve encore très "fatigable".
J'attends maintenant avec impatiente qu'on me donne l'autorisation de courir, pour l'instant la scintigraphie que je viens de faire à 2 mois et demi montre encore trop de cicatrices sur les poumons..
Sinon je prenais la pilule mélodia, et d'après tout ce que je lis, il aurait été plus prudent à mon âge avec trois enfants et avec les problèmes de thyroide, de prévoir une autre contraception..