Karine, 43 ans, Victime d’embolie pulmonaire et AVC, Jasmine

Le 10 Février 2013, j'ai été victime d'une embolie pulmonaire cumulée avec un avc. J'ai eu une douleur importante dans le mollet droit. je me suis levée, j'ai dit bonjour à ma maman et je me suis écroulée sur ma chaise en lui disant "maman ça tourne". quand j'ai voulu redresser la tête, je lui ai dit "maman au secours je tombe" et je me suis écroulée par terre. je n'ai pas perdue connaissance mais ma vue était touchée (je voyais double horizontalement et verticalement) ainsi que la partie droite de mon corps. j'ai tout de suite dit "jasmine" à ma maman, car j'étais sous la pilule jasmine. mais j'avais perdu une partie de la parole. heureusement mon fils de 11 ans savait et a compris car il suit l'actualité. maman a très rapidement appelé le 15. j'ai été prise en charge par les pompiers qui m'ont emmenée au CHRA d'Annecy (74). l'équipe du CHRA m'attendait pour me passer une IRM et ils ont tout de suite fait le nécessaire. je savais que c'était grave et d'ailleurs le neurologue d'Annecy m'a bien dit que j'avais frolé la mort. mais personne n'a voulu confirmé que c'était du à la pilule. mais MOI je sais. j'ai passé 4 mois en centre de rééducation pour réapprendre à marcher, à parler (bien que la parole soit bien revenu…c'est le souffle qui me manquait). le bras fait encore le fou par moment, pour les yeux une orthoptiste GENIALE m'a prescrit des lunettes à prismes et j'ai pu voir qu'une image, ce qui était bien mieux pour travailler en kiné. l'équilibre est revenu mais tout est encore précaire. les labos BAYER m'ont volé 4 mois de ma vie auprès de mon fils, de ma famille. aujourd'hui, j'ai toujours une démarche d'alcoolique car la marche reste très fragile. mes yeux vont mieux car je n'ai plus besoin de mes prismes, mais il faut rééduquer les yeux pour qu'ils travaillent ensemble… mais ça va aller.
je suis très fatigable: un rien m'épuise, mais la MDPH a refusé de m'aider en me mettant à dispo une tiers personne. c'est très dur surtout quand on a un enfant de 12 ans aujourd'hui et qu'il faut aider pour les devoirs et les leçons. difficile de gérer la vie à la maison avec cette fatigue qui me colle à la peau, car il faut tout gérer SEULE : kiné, orthoptiste, cuisine, ménage, repassage etc…
j'ai 43 ans et je vis SEULE avec mon enfant.
comment faire pour faire reconnaitre que la cause de tous mes problèmes de santé viennent de la pilule???
voilà mon petit témoignage.
et j'espère que PLUS PERSONNE NE SERA VICTIME!