Frédérique, Victime d’une Embolie pulmonaire, 32 ans, Triafémi

J’ai 32 ans. En janvier 2018 j’ai ressenti une grosse fatigue avec maux de tete et nausées. Ensuite forte toux me provoquant des douleurs et sifflements dans les poumons. Mon médecin m’a diagnostiqué à tord une bronchite asmathiforme. Après 10 jours de tremblements des mains et 1 semaine de traitement pr la.bronchite je l’ai rappelé pour lui demander une prise de sang car je pensais etre en carence de qqchose… elle m’a prescrit prise de sang et radio des poumons. La prise de sang a révélé des ddimères un peu élevés ce qui fait qu’elle m’a envoyé aux urgences. Ils n’ont rien fait en disant que j’étais jeune et taux étaient redescendu. Le radioligue 3 jours après m’a fait passer un angioscanner car malgré la radio ne donnant rien il a trouvé mon histoire intriguante. L’angiiscanner a révélé l’embolie pulmonaire début février. Je suis sous anticoagulant. J’ai arrété triafemi pour poser un stérilet sans hormone et je vois un biopathologiste en mai car on ne trouve pas la cause de l’embolie. Affaire à suivre mais comme plusieurs témoins j’ai des douleurs parfois qui me font peur et je vis dans l’angoisse de me demander ce qui va se passer après l’arret du traitement anticoagulant.