Fanny, 21 ans, Victime d’AVC, Harmonet

Bonjour,
Victime d'un AVC sous pilule Harmonet en 2006, j'ai eu la chance de m'en sortir presque indemne. Un matin, je me suis levée avec un crampe au mollet gauche. Quelques jours plus tard, des signes très clairs d'un Avc se sont montrés : perte de l'équilibre, oeil gauche plus irrigué  en sang et la bouche qui commençait à pendre. Une prise en charge immédiate en soin intensif a été réalisée. Au bout de 15 jours, je suis sortie de l’hôpital avec un traitement anticoagulant soi disant à vie.
Après plusieurs recherches, les médecins se sont aperçus qu'il s'agissait d'une phlébite aigue. Le caillot étant remonté dans le coeur et ayant une malformation congénitale au coeur, le caillot est remonté dans le tronc cérébral.

Au jour d'aujourd'hui, je suis suivie très régulièrement. J ai un traitement anti-agrégant à vie.

 A l'époque, j'avais 21 ans et malheureusement je fumais. Je suis également dotée d'une mutation génétique du facteur 2. La gynéco ne m'avait pas suffisamment informée des risques liés à la prise de cette pilule avec le tabac.