Estelle, Victime d’embolie pulmonaire, Jasminelle

Bonjour, je prenais la pilule depuis de nombreuses années en passant de Jasmine a LOVELUO GE et enfin Jasminelle depuis septembre 2013. Le 22 janvier 2014 je suis entrée aux urgences avec une douleur irradiante sur tout le côté gauche et un essoufflement. Je pensais venir pour un problème cardiaque mais le diagnostique  a été très clair dès les premiers examens, je faisais une embolie pulmonaire, un caillot était venu se situer dans la branche de mon poumon gauche.
J'ai été prise en charge immédiatement et suivie aux service des soins intensifs pendant plusieurs jours. Le médecin m'a clairement expliqué que la cause la plus probable de cette embolie pulmonaire était un  effet secondaire de mon traitement oestroprogestatif Jasminelle, des laboratoires BAYER. Lors de mon séjour hospitalier, j'ai été traité par anticoagulant pour résorber le caillot, sous forme de piqures, ensuite j'ai eu en prévention un traitement pour une durée de 6 mois, nommé XARELTO, nouveau traitement donné pour les embolies pulmonaires. NOUVEAU MEDICAMENT PROVENANT EGALEMENT DES LABORATOIRES BAYER, pour lequel de nombreux décès sont déjà à énumérer. Ce médicament est sur liste rouge et a l'essai visiblement pour les statistiques. A savoir qu'en cas d'hémorragie, il n'y a aucun antidote, donc la mort assurée. Me voilà sortie de l'hôpital pour finalement me relâcher avec un traitement tout aussi dangereux. Heureusement, j'ai un docteur extraordinaire sur qui je peux compter et en qui je sais maintenant que je peux avoir une entière confiance. J'ai un autre traitement utilisé depuis de nombreuses années sur des patients qui n'ont jamais eu de problèmes et d'effets secondaires graves et je me sens bien plus rassurée. Je pensais bêtement que lorsque l'on était dans les mains du corps médical on pouvait être rassuré et certain que tout serait fait pour notre bon rétablissement… Je tombe de haut en m'apercevant que le gynécologue m'a prise pour une idiote en m'expliquant que de nombreuses femmes prenaient Jasminelle sans rien à voir et que tout ce que l'on entend n'est pas justifié, ensuite, les médecins me sortent d'une embolie pulmonaire pour me donner un médicament  sortit sur le marché depuis peu et déjà sur liste rouge. Nous sommes des cobayes et je trouve cela révoltant, pourquoi ne pas enlever du marché toutes ces pilules et médicaments qui tuent, plutôt que compter chaque jours le nombre d'incidents ? Dans cette malheureuse expérience, j'ai eu beaucoup de chance et j'en suis consciente. C'est pour cela que je me permets de témoigner