Elodie, 27 ans, Victime d’une embolie pulmonaire bilatérale, Implant

J’ai 27 ans, j’étais sous pilule avant d’être enceinte et après l’accouchement j’ai décidé de changer. D’abord le stérilet mirena que j’ai essayé 2 fois mais qui ne restait pas en place, et du coup j’ai voulu tester l’implant…
L’implant à donc été posé mi-septembre de cette année. Tout allait bien à part des saignement plus importants au moment des règles au moment du premier cycle, puis pour le deuxième cycle ça commençait à faire effet (pas de règles) jusqu’au moment où j’ai fait un malaise à mon travail (aide-soignante)(douleurs thoraciques et aux omoplates, difficultés à respirer et à me tenir debout).
Sur mon lieu de travail j’ai donc été pris en charge assez rapidement par l’infirmière de mon service qui m’a pris mes constantes (tension élevée, tachycardie, limite de l’hypoglycémie…). J’ai essayé de me reposer un peu pour que ça passe mais rien n’y a fait. J’ai rappelé les infirmières qui sont venus pour faire un électrocardiogramme (normal) et qui ont appelé le médecin de l’établissement pour savoir si elles faisaient tout de même le test cardiaque avec le produit sous la langue (fait mais négatif donc pas cardiaque). Du coup, anti-douleur et anti-inflammatoire reçu, j’ai attendu un peu et j’ai pu revenir chez moi après être passé chez nounou.
Lendemain, toujours pas mieux… Appel au médecin qui m’a reçu en urgence et qui m’a dit « contracture musculaire » donc anti-douleur et anti-inflammatoire.
La nuit qui suivait était la plus horrible. Quasiment pas dormi à cause des douleurs et le fait de ne pas respirer correctement du fait du pouls qui s’accelerait sans raison.
Le matin arrive, difficultés à m’occuper de ma fille de 11 mois… Du coup, ne me reconnaissant plus du tout, début d’après-midi direction la maison médicale à côté des urgences qui m’a ensuite envoyé aux urgences… De là, j’ai été hospitalisée du 27 au 31 octobre pour embolie pulmonaire bilatérale…
Aucuns signes avant, pas de thrombose veineuse, pas de long voyage… Seule chose de « nouveau » c’est l’implant hormonal… Je l’ai donc retiré le 21 novembre dernier et maintenant je n’ai plus le droit à quelque chose avec hormone…

À 28 ans, maman d’une petite fille d’un an… Ça fait plutôt peur…

C’est la deuxième fois en deux ans que je m’en sors (accident de voiture impressionnant au début de ma grossesse)… Ça fait réfléchir à tout maintenant…

Bon courage à tout ceux qui sont passés par là également.

À ce jour j’ai toujours des soucis de tachycardie lorsque je m’active 🙁