Dorothée, 35 ans, Victime d’une embolie pulmonaire, Leloo

Je m'apelle Dorothée, j'a été victime d'une embolie pulmonaire massive bilatérale et d'un infarctus du poumon suite à un changement de pillule effectuée 3 mois avant ce drame.
J'ai été pendant 18 ans sous Harmonet, me mentionnant que c'était dangereux, ma doctorese m'a prescrit leloo, et c'est à ce moment que mon corps a dérapé.
Je tenais à témoiger afin de montrer que cela ne sert à rien de pointer du doigt les pillules de 3ème génération, toutes les pillules sont un véritable danger pour toutes les femmes.
J'étais sportive avant cela, c'est pour cela à mes yeux que je suis encore à vie. Car en plus les médecins ont décelé très tardivement ce qui se passait, ils ont mis 1 mois à comprendre que ce n'était ni des névralgies intercostales, ni un pnuemothorax, ni une pneumopathie mais bel et bien une embolie pulmonaire.
A 35 ans me voilà sous anti-coagulant et à devoir porter des bas de contention. Fini le sport pour l'instant et j'espère pouvoir revivre normalement un jour.