Dominique pour sa fille, prescription pilules 3G

Suite à l'émission de France Inter "Le téléphone sonne"  de septembre 2012 sur la contraception, évoquant les effets secondaires de la pilule 3ème génération, j'ai soudain fait le lien avec les symptômes dont ma fille se plaignait depuis plusieurs mois. Douleurs derrière l'oeil ayant conduit l'ophtalmo à ordonner un scanner, migraines à la faire pleurer, sensation de "coups" dans la poitrine… Je l'ai donc questionnée sur sa pilule: elle prenait Diane 35 depuis 3 ans, ordonnée par un gynécologue en 1ère intention, sans pourtant s'être plainte d’acné et sans analyse de sang. Je constate que l'agence de santé canadienne, dès 2005, (voir ce lien http://www.hc-sc.gc.ca/ahc-asc/media/advisories-avis/_2005/2005_39-fra.php) déclare que DIANE-35 ne doit pas être prescrit uniquement pour son action contraceptive.

Suite à notre discussion, elle va voir un généraliste qui lui prescrit Jasminelle, dont mes recherches sur internet m'indique aussi un risque important. Inquiète, je téléphone à un planning familial où je me fais "tancer" parce que la contraception de ma fille ne me regarde pas. J'essaye un 2ème planing où je suis bien comprise, mais où il est impossible de prendre rendez-vous. Je demande conseil sur un bon gynéco (Martin Winckler, où es-tu?) La personne me fait comprendre qu'elle ne peut pas, "déontologiquement", me conseiller.

Finalement, ma fille consulte une autre gynéco  et réclame une pilule de 2ème génération. La gynéco lui déclare que les pilules de 3ème génération ne sont pas dangereuses! Elle repart quand même avec sa nouvelle pilule croyant avoir obtenu une pilule 2ème génération (mais toujours pas d'analyse de sang, bien qu'elle ai décrit ses symptômes).

Il s'avère que la nouvelle pilule prescrite est Désobel, pilule 3ème génération.

Commentaire de ma fille: non seulement elle était désagréable (la gynéco) mais en plus elle m'a pris pour une idiote!

POUR RESUMER: 3 praticiens, et aucune prescription sérieuse à une jeune fille dont on n'a respecté ni la santé, ni les demandes!

Je vous pose la question suivante: le système médical français est-il majoritairement incompétent ou majoritairement corrompu?

Et le comble, c'est que l'association des gynécologues est en train d'essayer de faire retomber la responsabilité des prescriptions de Diane35 sur les femmes!