Cyrielle, 19 ans, Victime d’une embolie pulmonaire, Pilule 3ème génération

Bonjour, je m’appelle Cyrielle Brochard. J’ai actuellement 18ans et je vais cette année sur mes 19ans. Il y a 8mois environ, en avril 2018, j’ai subi une thrombose veineuse profonde du membre inférieur gauche se prolongeant dans la veine cave à cause de la prise d’une pilule de 3e generation. Lorsque j’ai fêté mes 18ans (le 4 avril) je ressentais déjà comme une gêne dans ma jambe mais ayant fait beaucoup d’efforts le week-end avant je pensais seulement avoir des courbatures. Le 9 avril, tandis que j’étais au lycée, je me suis endormie lors d’une heure de creu. Je me suis réveillée une heure après sans plus pouvoir poser ma jambe, qui avait bleui et gonflé. Je suis partie pour les urgences et on m’a appris que j’avais une thrombose. J’ai été admise en service de cardiologie. Cependant, mon séjour y a été de courte durée : après 3 jours alitée et sous éparine, les médecins ont décidé de me laisser repartir sans prévention. Je ne pouvais toujours pas poser ma jambe par terre, j’avais l’impression qu’elle allait exploser des qu’elle touchait le sol. Le soir même après mon depart lorsque je m’a mère m’aider à aller prendre un bain ma vue s’est troublée, mon ouïe également et j’étais très essoufflée. Je croyais faire un malaise, ce qui pouvait se comprendre vu le mal que ma jambe me faisait. Cependant, à peine 25min plus tard ce phénomène a recommencé. Ma mère m’a donc reconduit aux urgences où l’on m’a appris que je faisais une embolie pulmonaire. Je suis alors entrée en soins-intensifs pendant 4jours puis retournée en service de cardiologie pendant 3jours pour enfin repartir. Depuis cette après midi mon traitement anti-coagulant est fini (sous conditions bien sûr. En cas de récidive il me sera imposé à vie).

Cependant maintenant si je compte tomber enceinte il faudra l’accord de médecins afin de savoir si oui ou non il n’est pas trop dangereux pour moi d’avoir des enfants de façon « naturelle ».