Cindy, Victime d’une Thrombose Veineuse Cérébrale, 23 ans, Jasmine

J’ai 23 ans je prenais Jasmine depuis 5 mois quand j’ai fait une thrombose veineuse cérébrale.

Auparavant, j’ai pris Holgyeme (générique de Diane 35) pendant 2 ans, puis Minidril pendant 2 ans aussi sans aucun problème, et Jasmine.

Le 18 Août 2015 en vacances au Portugal, j’ai d’abord perdu la parole, puis cinq minutes après j’ai perdu connaissance deux fois avec convulsions (il s’est avéré que c’était des crises d’épilepsie à cause de la thrombose, sachant que je n’ai jamais fait de crise de ma vie).
Une thrombose veineuse cérébrale a aussitôt été détectée, un caillot s’est créé dans une veine de mon cerveau ainsi qu’une fistule. Je suis resté hospitalisée trois semaines.

Cela fait plus de trois mois que je suis sous traitement : anticoagulant et anti-épileptique, ainsi que des examens mensuel, IRM, prise de sang…

Comme beaucoup, je n’avais pas conscience de tous ces risques car je ne fume pas, j’ai une vie « saine » et il n’y a aucun cas dans ma famille, je ne me sentais pas concerné, et pourtant…

Donc OUI il serai temps de chercher un peu plus loin les conséquences et de mieux nous informer. Alors oui je m’en sors bien, sans séquelles, juste une vie en « pause » depuis des mois, du stress, de la peur, de la fatigue, des questions… Mais malheureusement ce n’est pas le cas de tous.

Avec tous les témoignages que je lis, je me demande, qu’attendent-ils pour agir ?

Après cet accident, on me propose d’autres formes de contraception « sans hormones » mais le risque zéro n’existe pas, comment faire de nouveau confiance ?

Cindy