Christine, 48 ans, Victime d’embolie pulmonaire, Mercilon

Bonjour,
J'ai 48 ans, en décembre 2010, j'ai fait une embolie pulmonaire bilatérale. j'ai commencé par avoir des essouflements de plus en plus pourtant car même parler devenait compliqué des quintes de toux terribles inexpliquées que je soignais avec du sirop, puis un matin j'ai commencé à avoir une douleur sur le côté gauche qui partait de la taille et qui remontait le long jusqu'à l'omoplate ; plus la journée passait et plus c'était compliqué puis cette douleur est devenue continu elle m'empêchait de respirer puisqu'à chaque inspiration ce n'était que plus douloureux. je n'ai pas fermer l'oeil de la nuit. après un appel au SAMU qui ne pouvait ce déplacer, mon mari m'a emmenée au urgences. Après 8 heures d'examen et de prise de sang et un scanner, le diagnostic a fini par tomber. Pas d'antécédents, je ne fume pas et aucun facteur de risque mise à part la pilule Mercilon puis le générique de celle-ci. avec le recul et tous ces témoignages je me dis que j'ai échappé au pire  puisque je ne garde aucune séquelle car je pense que je "couvait" ça depuis un bout de temps.
christine