Chloé, 16 ans, Victime d’allergies et troubles neurologiques, Varnoline continu

Bonjour à toutes, je vous fais part de mon expérience, pour montrer que la pilule n’as pas de mauvais effets uniquement sur les adultes.
J’ai 16ans, à l’époque j’en avais 15, cela remonte donc il y a un an.

J’avais pris rdv chez le médecin pour savoir quel moyen il exister car j’avais des règles extrêmement douloureuses, non réglées et qui saignées beaucoup.. Mon médecin m’as aussitôt conseillé de prendre une pilule. N’étant pas au courant de tous ces effet négatifs et dangereux, j’accepte.
J’ai pris cette pilule pendant une semaine seulement quand un vendredi dans la nuit, des démangeaisons ont commencées à faire leurs apparitions. Je suis aller voir mes parents pour leurs demander ce que je pouvais faire pour me soulager. Quand j’ai allumé la lumière, m’a mère à poussé un grand cri. Mes parents m’ont demandés ce que j’avais fait, ce qui c’étais passé? Je n’ai pas compris, puis je me suis regarder dans un miroir. En effet, c’était horrible. J’étais rouge sang et gonflé sur la totalité de mon visage, mes yeux et mes paupières étaient tellement gonflés que j’avais du mal à y voir.. Mes oreilles, mon coup, mon crane, mes bras et mes aisselles n’ont pas étaient épargnées non plus. Par peur, mes parents on contacter le SAMU, ils m’ont conseiller de prendre de L’AERUS un médicament contre les allergies. Sur le coup c’est passé, puis le lendemain c’était reparti encore les mêmes symptômes.. Le jeudi de la semaine d’après, en me reveillant j’ai commencé à avoir faire un malaise. J’ai eu des bouffés de chaleur, je n’arrivais pas à parler, je voyais tout flou, ma tete tourné et mon corps ne me portais plus.. Mon père à aussitot rappelé le SAMU, ils ont donc décelé le problème : LA PILULE !!
Depuis que je ne la prend plus, je n’ai plus aucun problème.

Les conséquences : j’ai loupé deux semaines de cours, j’ai du expliquer à tous mes camarades de classe mon aussi longue absence, j’ai du justifier également auprès de mes professeurs et j’ai passé deux jours à l’hôpital.