Céline, victime d’un AVC ischémique, Diane 35

J'ai fait un avc ischémique en 1999. Je prenais à ce moment là DIANE 35 qui m'avait été prescrite par mon dermatologue pour des problèmes d'acné. J'ai eu ce jour là une trés forte migraine toute la journée avec une sensation de lourdeur dans la tête, des nausées,et des vertiges. Le soir, j'etais avec des amis, et d'un coup j'ai senti dans ma tête comme un bouchon, accompagné d'une forte migraine, et je ne voyais plus du côté droit. Mon ami m'a amenée aux urgences, et là on m'a dit que c'était un AVC. Je dois prendre de l'aspégic à vie pour fluidifier le sang, et bien sur toute prise de pillule m'est interdite. A ce jour, je n'ai pas de séquelles physiques mais j'ai des petits soucis de mémoires et de concentratation depuis. A cause de cela, je n'arrive pas à garder un emploi, étant secrétaire…