Camille, 18 ans, Victime d’une thrombophlébite cérébrale, Desobel

J'ai pris pendant 1 an la pilule  Desobel gé, 3e génération. J 'ai été soignée pendant cette même période pour des migraines avec complication que les médecins ont souvent qualifié de psychologiques.
Le 8 novembre 2012 ,s'est ajoutée un engourdissement de  mon coté gauche, ce qui a provoqué une hospitalisation la nuit en soins intensifs au CHU de XXX puis dès le lendemain un transfert par SAMU au CHRU de XXX
Diagnostic : Thrombose veineuse cérébrale avec caillot et oedèmes
L'hospitalisation a duré 7 jours puis 4 jours en UNV (Unité Neuro Vasculaire)
Traitement : Coumadine + surveillance sanguine (anti vit K) Diamox pour les oedèmes papillaires ,Hinohep en piqûres (anticoagulant), Potassium, Topalgic + Doliprane (douleurs)
A ce jour, il reste le caillot dans la veine cérébrale,, l'oedème cérébral et les 2 oedèmes papillaires (derrière chaque oeil)
Je suis suivie régulièrement en NEURO et OPHTALMO au CHRU
Conséquences :
J'ai repris les cours (1ere) avec un retard de deux mois et des difficultés pour rattraper ce retard.
Ma vision est trouble et déformée avec impossibilité de lire et d'écrire correctement.
Un programme Individuel  d'accompagnement (PAI) a été demandée
Il m'est interdit de pratiquer du sport et de faire des efforts physiques
Le traitement me rend Hémophile
je ne peux pas passer mon permis de conduire, plus de concert,de cinéma (décibels)
j'ai des prises de sang plusieurs fois par semaine
Le neurologue a écarté certaines maladies génétiques et la pilule serait la cause, en attente de résultats complémentaires.
Je suis inscrite à la biliothèque sonore pour l'enregistrement de certains livres scolaires, sans résultat à ce jour.