Bérengère, 21 ans, Victime d’une embolie pulmonaire bilatérale, Pilule

J'ai été victime, le 1er décembre 2009 à l'âge de 21 ans, d'une embolie pulmonaire bilatérale suite à un changement de pillule effectué 3 mois avant.

J'étais étudiante en 1ère année de BTS et étant donné que l'année scolaire venait de commencer, la fatigue et la déconcentration pendant mes cours étaient, pour moi et mon médecin généraliste, normles. La reprise et le froid arrivant, une baisse de l'energie peut paraitre normale.
Puis peu à peu, l'essoufflement est arrivé mais étant un peu en surpoids mais non fumeuse, pouvait parraitre normal.

Jusqu'au jour où il m'a fallu plus de 30 minutes pour retrouver mon souffle après avoir monté 2 étages. Ma conversation était limitée, un mot, une respiration.

Le soir même, conduit directement aux urgences où l'on m'a diagnostiquer mon embolie pulmonaire bilatérale.
J'était dans la limite de faire une crise cardiaque mais on m'a prise en charge de justesse.

J'ai subi 6 mois de traitement par la suite (piqûres, cachet anti-k, prises de sang).

Aujourd'hui, j'ai 24 ans et (pour le moment) je n'ai pas de problèmes respiratoires mais celà peut avoir des conséquences pour mon avenir dans certains contexte.

En tant que femmes, nous devrions pas avoir a subir tous ces changements et préconiser des contraceptions qui n'altère pas le bien être de nos corps.

J'ai lu beaucoup de témoignages, et je suis de tout coeurs avec les victimes et les familles des victimes décédées.