Aurélie, Victime d’AVC, Trinordiol

Bonjour,

Le 28 septembre 2006, j'ai failli mourir d'une hémorragie cérébrale causée par une thrombose phlébite. La cause? Ma pilule et mon hypertension. Il s'agissait de Trinordiol. J'ai réchappé de peu à la mort. Cela faisait 3 jours que j'avais des migraines monstrueuses comme si mon cerveau voulait sortir de ma tête. Rapidement une photophobie et une hyperacousie sont survenues. J'ai fini aux urgences et rapidement transférée au CHU d'XXX.

A mon réveil, après 48 heures de trou noir absolu qui seront à jamais effacés de ma mémoire, dipoplie, difficultés de coordination des membres supérieurs, migraines toujours présentes. Je suis restée 11 jours sans avoir le droit de me lever de mon lit en soins intensifs, 15 jours de plus en service de neurologie.

Mon neurologue m'a dit que j'étais un cas rare… La cause a vraiment été trouvée qu'en 2011!! On a enfin pensé à tester mon sang. J'ai une anomalie génétique insoupçonnable… J'aurais jamais du prendre cette pilule…

Je me tate actuellement à porter plainte. Je me suis bien remise hormis des troubles à deux doigts, des migraines régulières, une perte de mon champ visuel mais minime, une sensibilité à la douleur plus accrue, je m'en sors bien…

En tout cas, voir comment les laboratoires dédramatisent ce qui nous est arrivé me donnent envie de hurler.