Anne-Laure, Victimes de phlébites, Diane 35

En Oct 83, mon gynéco me prescrit "Diane"comme contraceptif (pas de problèmes d'acné). En Oct 84, je fais une 1ère phlébite suivie d'une 2ème en Fev 85. Lorsque je retourne la voir pour lui dire, elle me répond:"ce n'est plus la peine de venir me voir, je ne vous donnerai plus rien!" Et me voilà dehors, comme si j'étais entièrement responsable.
Finalement au vue des témoignages que j'ai lu, je me dis qu'elle m'a sans doute sauvé la vie. Par la suite, j'ai consulté un autre médecin qui m'a  conseillé sans se défausser, sans même essayer de me redonner  une autre de ces saletés.
Il y a malgré tout encore de bons médecins qui écoutent leur patientes et pas leurs profits.
Bon courage à toutes.