Anne-Hélène, 34 ans, Victime d’embolie pulmonaire, Tri minulet

Bonjour, je viens ici apporter mon témoignage.
A 34 ans j'ai fait une embolie pulmonaire massive en septembre 2004 dont la conclusion a été la découverte du facteur 5 de Leiden hétérozygote, des phlébites ou varices côté maternel, la reprise de pilule Triminulet et le tabac. Mais aucun de ses facteurs n'expliquaient seul mon cas selon les médecins.En effet j'ai fait une première phlébite en avril soignée au Préviscan, une seconde en juillet à la visite de contrôle et enfin l'embolie en septembre après un laisser-aller de ma part dû à mon travail d'indépendante en pleine période pleine et aux vacances d'été de ma généraliste : le Préviscan ne faisait plus effet et je ne faisais pas mes analyses. Le mois d'aoùt ayant été vécue épuisée avec énormément de mal à respirer… Analyse et urgences où j'attendrais 5h avant qu'on s'occupe de moi malgré des DDimères de 4000… pas visible à la prise de gaz mais au scanner; 4 jours de réa 4 jours de soins. Un an de traitement Sintrom. Depuis j'ai eu une grossesse l'an passée bien suivie, toujours sérieuse avec des bas de contention du matin au soir depuis 2004, des opérations retardées et un arrêt de travail sans rémunération après, un reste d'essoufflement quelques jours de temps en temps et du mal à faire plusieurs choses en même temps,  à me rappeler de certaines choses. Mais je n'ai plus jamais eu de phlébites et je n'ai conservé aucun médicament. Une visite chez le phlébologue par an.Côté contraception je n'en ai eu aucune jusqu'à cette année après la grossesse : un stérilet Mirena. En espérant que mon témoignage serve à l'association, cordialement.