Amandine, 26 ans, Victime d’une embolie pulmonaire massive, Cycléane

Bonjour, j'ai 26 ans. En septembre dernier j'ai eu une embolie pulmonaire massive.

J'ai commencé à prendre la pilule à 17 ans, c'est mon médecin traitant qui me l'a prescrit, et ne m'a jamais parlé de l’incompatibilité entre pilule et tabac. Mon médecin avais arrêter de me prescrire ma pilule Cycléane, car elle voulais que je sois suivit par un gynécologue. Étant jeune à l'époque, et pas assez informé; et étant pudique je n'ai pas mis les pieds chez un gynécologue, et ma pharmacie continuer de me donner m'a pilule sans ordonnance et cela pendant 4 ans.

Ayant était au chômage toute l'année 2012, ma consommation de tabac avais augmenté à environs 1 paquets par jour.
Mais à la pharmacie ils m'ont donner un autre générique que je ne prenais pas habituellement qui était Désobel.

Au mois d'août j'avais doubler de volume, plus fatigué.
Début septembre après une séance de sport j'ai eu mal au mollet gauche j'ai donc supposer à une douleur musculaire, mais plus les jours passer et mois j’arrivai à marché.
Mons médecin est venue, pour lui ce n'était aussi que musculaire, mais il m'avais dis si la douleur ne s’améliorait pas il fallait que je reviennent d'ici 4-5 jours.
Mais la douleur s'estomper, sauf que le mardi soir en allant me coucher j'avais un petit souffle est une sensation bizarre dans la gorge, un truc n'allais pas et une douleur quand je respirait et comme si on me transperçait le cœur.
J'ai passé la nuit comme ça, en essayant de ne pas m'endormir.
Le lendemain matin j'avais des palpitations quand je me baisser ma respiration était difficile et ma jambe était violacé.

J'ai appeler d'urgence le samu qui m'ont emmener directement aux urgences. je suis restais 3 jours en cardiologie en soins intensif, ils m'ont dis que si je n'était pas venu il ne me restais que quelques heures à vivre. Mais deux poumons était pris par des caillots. Ils ont fait des recherches génétique pour les facteurs laiden V et 3 et je n'ai rien. Tout le monde me dit que c'est l'association tabac pilule.
J'ai arrêté mes anti-coagulants le mois dernier, et j'ai peur à chaque fois que ça revienne.

Mais je pense que l’État devrais plus informé les jeunes sur les risques de pilule associé au tabac. On en parle pas assez, et les jeunes femmes ne prennent pas forcément ça au sérieux.

Preuve dans mon nouveau boulot, une fille de 24 ans m'a dit qu'elle fumé à peu près 1/2 paquet par jour, et prenais la pilule.
Et elle se disait oui mais çà ne m'arrivera pas. Mais du coup je lui ai fait un peu peur donc elle essaye d'arrêter de fumer.