Agnès, Victime de graves troubles pulmonaires, Zoely

ZOELY, PLUS JAMAIS !

Bonjour à tous,

Le 28/11/2012, mon gynécologue me prescrit la pilule ZOELY comme LA pilule révolutionnaire, la nouveauté, le petit comprimé "magique". C'est alors que le cauchemar commence.

15 jours plus tard : Douleur au coeur, essouflement, saignement au nez, poitrine douloureuse, brulures dans le thorax, forte fatigue et une "déconnexion" totale avec le quotidien (rdv manqués, retards, perte de la notion du temps et de l'espace)

13/12/2013 : Plusieurs appels chez le gynécologue. Celui-ci ne me prendra jamais en ligne. J'averti à son assistante des symptômes pour qu'il me rappelle en urgence. Il ne m'a jamais contacté.. Enfin 1 RDV pris avec son assitante 5 jours après!

20/12/2013 : Les douleurs persistent, j'attends 1heure dans la salle d'attente. Enfin, le gynécologue apparait devant moi et me dit d'attendre encore 30min. Ca suffit, je pleure, je hurle, je lui donne mes symptômes et il me répond juste : "c'est une nouvelle pilule, vous êtes la 1ère à qui je la prescrit, je ne connais pas encore ses effets" !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

11/01/2013 : Echographie cardiaque
Pas de cardiopathie mais prescription analyse de sang (T Dimères), un petit souffle au coeur.
=> On m'annonce que mes douleurs sont probablement liées à la prise de cette nouvelle pilule.

11/01/2013 : Arrêt volontaire de cette pilule. STOP les douleurs.

12/01/2013 : Laboratoire d'analyse
Taux de D-Dimères élevé 1 183 ng/ml > 500 détecté. Laboratoire qui m'appelle et me signale une "situation d'urgence", me demande de prendre rapidement RDV à l'hôpital pour une recherche d'embolie pulmonaire par scanner et me dit de prendre quelques affaires dans le cas où il faudrait m'opérer d'urgence.
=> On me dit également que c'est lié à la pilule.

12/01/2013 : Centre de radiologie en clinique privée
"Hyperaeration des deux champs pulmonaires avec réduction de calibre des petites bronches périphériques compatible avec des signes de broncho-pneumopathie chronique obstructive, de type asthmatiforme"
=> Pilule car jamais eu ce type de problèmes

Mon prochain RDV est chez le pneumologue.
J'ai failli mourir. Je l'ai arrêté à temps, volontairement. N'écoutez que votre corps! Sentiment d'avoir été prise pour une abrutie, on nous vend ces pilule comme des bonbons, c'est honteux.