Le facteur V de Leiden

Arborescence : AVEP > Documentation > Les MTE

La mutation du facteur V de Leiden (R506Q) ou Leyden. La RPCa (Résistance à la Protéine C activée) ou FV de Leiden fut découvert par l’équipe du professeur Bertina en 1994 dans la ville de Leyden aux PAYS BAS. Environ 8% de la population blanche est porteuse du facteur V en France. La transmission est génétique et autosomale dominante c’est-à-dire directement des parents aux enfants. Ce facteur entraîne une augmentation par 10 du risque de thrombose chez les sujets hétérozygotes1 et de 80 à 100 chez les homozygotes. Environ 30 à 35% des victimes de MTE sont porteuses du facteur V de Leiden.