5 Avril 2013 : L'AVEP publie les premiers résultats de son enquête auprès des victimes


« Seuls 4 décès sur les 25 rapportés par des proches de victimes d’accident thromboembolique lié à une pilule de 3ème ou 4ème génération ou à Diane 35 ont fait l’objet d’une déclaration de pharmacovigilance, selon les résultats d’une enquête de l'Association pour les Victimes d'Embolie Pulmonaire* (AVEP). Son président, Pierre Markarian, conteste donc les données officielles et réclame le retrait pur et simple des médicaments en cause.

… »

Get Your Ex Back Spell Free
zp8497586rq