30 janvier 2013 : L'Agence du médicament (ANSM) suspend Diane 35

» Lire l'article sur nouvelobs.com

"L'Agence du médicament (ANSM) a donc enfin pris la mesure du problème. Diane 35, un traitement anti-acné abusivement prescrit comme pilule contraceptive, et ses génériques, , a annoncé l'agence, mercredi 30 janvier.

La procédure de suspension d'autorisation de mise sur le marché du médicament de Bayer prendra effet dans trois mois.

Dans la foulée du scandale des pilules dernier cri, la spécialité des laboratoires Bayer était devenue le nouveau cauchemar des autorités sanitaires françaises, si l’on en croit l’afflux de récriminations à son encontre – les propos d’Elise ci-dessous en témoignent. "Le Figaro", document confidentiel de l'Agence du médicament à l'appui, venait même de révéler que sept personnes étaient mortes depuis 1987, sous ce médicament, à cause d'une thrombose veineuse."