26 Avril 2013 : Compte rendu de l'Action menée par l'AVEP lors de l'Assemblée générale de Bayer

Le vendredi 26 avril 2013 s'est tenu l'AG de BAYER à Cologne en Allemagne. Quatre représentants de l'AVEP ont fait le déplacement pour faire entrendre les voix de victimes françaises et soutenir le combat mené en Allemagne par l'Association Risikopille.

Vous trouverez ci-dessous le compte rendu de cette journée d'actions. Vous pouvez également retrouver le discours tenu par l'AVEP à cette occasion sur le lient suivant : 26/04/2013 Discours de l'AVEP à l'Assemblée générale de Bayer.

Nous étions 4 représentants de l'AVEP ; en suivant l'organisation parfaite de Philipp, animateur de la coordination contre les méfaits de BAYER (http://www.cbgnetwork.org/21.html), active depuis 35 ans, nous nous sommes retrouvés sur place (palais des expositions de Cologne) à partir de 8h pour préparer nos affiches avec les membres de Greenpeace qui manifestaient contre les pesticides qui tuent les abeilles et les autres groupes de femmes qui comme nous manifestent contre les dangers cachés des produits hormonaux : des membres de Risiko Pille, d'autres contre le MIRENA, ou des personnes qui étaient venues à titre personnel.

Nous étions supposés rester parqués assez loin de l'entrée des actionnaires ; nous nous sommes avancés le plus possible, discutant pied à pied avec la sécurité, puis les policiers qui voulaient nous repousser loin du regard des actionnaires débarquant par millier des cars mis à leur disposition, et qui regardaient ostensiblement de l'autre côté ; impression assez désagréable d'être transparent, malgré les messages forts de nos affiches très appréciées des manifestants allemands. Il y avait beaucoup de médias, et nous avons répondu à plusieurs journalistes, en anglais.

A 10H30, nous avons pu rentrer sans difficulté, avec nos affiches et nos Tshirts couverts de slogans  » BAYER / Science for a broken Life  » et « Science for a better LIE » … Nous ne passions pas inaperçus, exactement ce que l'on souhaitait ! très peu de questions des actionnaires, un peu mal à l'aise, peut-être? En tout cas, ils ne pourront pas dire « on ne savait pas » !

Nous nous sommes inscrits pour demander la parole, et nous avons donc été appelés à la tribune vers 15h, alors que les 3/4 des actionnaires étaient déjà partis, lassés par les longs discours ; la controverse venant des anti pesticides et des anti pilules 3G/4G est toujours gardée pour la fin.

Cependant, les premiers intervenants qui représentent les actionnaires ont tout de suite attaqué le directoire sur la question des provisions liées aux plaintes des victimes YAZ aux USA, demandant si BAYER envisageait d'étendre ces provisions sur 2013, et s'ils redoutent des sorties du marché par l'EMA .

Le CIO Dr Deckkers a martelé que tout allait bien, que les produits étaient bons, qu'aucun élément nouveau ne pouvait remettre en questions le bénéfice risque, que les études étaient contradictoires …

Notre discours a été traduit en allemand et lu par Alexandra, une jeune femme allemande également victime d'une embolie pulmonaire et membre de l'association Risiko Pille. Sur la photo, c'est Joelle, avant qu'on ne coupe le micro car on ne nous a pas autorisé à parler en anglais.

Notre discours est venu après ceux des autres femmes, très percutants, et l'assistance les a tous beaucoup applaudis ; il devait rester environ un millier de personnes.

La réponse à nos questions a été toujours la même, comme pour les actionnaires, formatée et ne sortant pas d'une affirmation obstinée qui refuse de considérer par exemple les chiffres produits par l'ANSM en mars dernier.

Les journalistes allemands ont cependant bien entendu nos messages, et c'est ce qui ressort de tous les articles et reportages publiés dans les jours qui ont suivi.

Voir le reportage de WDR, passé vendredi 26 à 20h puis 22H, où vous pouvez voir sur les premières images nos affiches :

Voici l'article d'une journaliste d'un important journal économique qui est venue à Bordeaux pour interviewer Marion et Me Coubris :

et dans le même journal, après l'AG :

Les actionnaires commencent serieusement à s'inquiéter, à juste titre !!!

How To Get Your Ex Back If She Likes Someone Else
zp8497586rq